10 août 2020

Taïwan n’a jamais appartenu à la République populaire de Chine !!

Pékin veut à tout prix une « réunification » avec Taïwan, laissant supposer que l’ancienne île de Formose aurait déjà fait partie de la République populaire de Chine. Ce qui relève d’une manipulation de la réalité historique par le parti communiste chinois depuis des décennies.

Taïwan n’a jamais appartenu à la République populaire de Chine
Aux yeux de la République populaire de Chine, le territoire taïwanais et son appartenance à la Chine sont « sacrés ». Les seules occurrences du mot « sacré » dans la Constitution de l’État (athée) chinois, promulguée en 1954, sont toujours liées à Taïwan et il est du devoir de chaque citoyen chinois de défendre l’intégrité territoriale de la Chine.
Plus d’un demi-siècle plus tard, le leader chinois Xi Jinping dans son discours du Nouvel an a réaffirmé sur un ton menaçant et déterminé l’objectif majeur de la République populaire de Chine : « La Chine doit être réunifiée et le sera, l’indépendance de Taïwan ne pourra conduire qu’à une impasse (…) nous ne promettons pas de renoncer au recours à la force et nous nous réservons le droit de prendre toutes les mesures nécessaires ». Jamais la tonalité d’un discours sur le voisin taïwanais n’aura été aussi belliqueuse alors que les Taïwanais vont se rendre aux urnes samedi 11 janvier pour élire leur nouveau président.
« Le mensonge de Pékin : Taïwan appartient à la Chine »
Après les rétrocessions des territoires de Hong Kong en 1997 et de Macao en 1999, la question taïwanaise représente le problème numéro un de la diplomatie chinoise. « Or, font remarquer Emmanuel Dubois de Prisque de l’Institut Thomas More et Sophie Boisseau du Rocher de l’Institut français des relations internationales (IFRI) dans leur dernier ouvrage, la politique taïwanaise de la Chine est marquée du sceau d’un énorme mensonge dont Pékin espère qu’à force d’être martelé, il entrera dans la tête des chancelleries et des médias du monde entier pour -enfin- devenir réalité : Taïwan appartient à la Chine » (1).
La narration historique chinoise s’est toujours arrangée avec la vérité (cf. le mythe de Mao, des Cent fleurs, du Grand Bond en avant…), afin que le propos, même mensonger, s’intègre aux objectifs du Parti communiste. D’où la terminologie de « réunification » avec Taïwan sciemment utilisée, sous entendant que le continent et l’île, séparés aujourd’hui, ont été un jour unis.
De 1895 à 1945, Taïwan était un territoire japonais
Qu’en est-il exactement ? Au commencement existait une île (36 000 km2, soit cinq fois la Corse ou à peine plus grande que la Sardaigne), peuplée d’aborigènes d’origine malayo-polynésienne, qui n’a jamais vraiment intéressé les dynasties impériales chinoises. Portugais, Espagnols, Japonais, Néerlandais s’y arrêtent à partir du XVIe siècle et ce n’est qu’en 1887, à la fin de la dynastie Qing (la dernière dynastie chinoise) que Formose est élevée au rang de province chinoise, huit ans avant d’être colonisée par les Japonais.
En 1895, dans le cadre du traité de Shimonoseki, (qui a mis fin à la guerre sino-japonaise), la dynastie mandchoue cède au Japon l’île de Taïwan, un territoire périphérique qu’elle n’avait jamais vraiment contrôlé. Coupés de leurs compatriotes de la province du Fujian pendant 50 ans, les Taïwanais intègrent l’empire nippon qui laissera de profondes traces économiques, (réforme agraire) politiques et culturelles. « Quoique très autoritaire, la colonisation japonaise avait élevé la société taïwanaise bien au-dessus du niveau économique de la plupart des provinces de Chine continentale », souligne le sinologue Jean-Pierre Cabestan, spécialiste de Taïwan enseignant à l’Université Baptiste à Hong Kong.
En 1945, la République de Chine de Tchang Kai-chek récupère Taïwan
Après la défaite japonaise en 1945, les alliés tiennent leur promesse faite au nationaliste Tchang Kai-chek et lui rendent tous les territoires conquis par le Japon (Mandchourie, Taïwan et l’archipel Pescadores). La République de Chine récupère une île avec une population qui parle la langue min-nan dans la campagne et le japonais dans les villes…
Vaincu par Mao en 1949, Tchang Kai-chek s’y replie avec ses troupes et ses fidèles. Il y perpétue l’existence de la République de Chine (RDC) et l’état d’urgence (levé seulement en 1987) alors que Mao fonde la République populaire de Chine (RPC). Laquelle considère Taïwan comme sa 23e province et rêve de « réunification de la race chinoise ».
Aux yeux de Pékin, « les Taïwanais partagent avec les Chinois du continent un même sang, plus épais que l’eau du détroit qui sépare la famille chinoise », écrivent Emmanuel Dubois de Prisque et Sophie Boisseau du Rocher. À ce titre, Pékin veut persuader sa population, les Taïwanais et le monde, que la « réunification » fait partie du destin historique du peuple chinois. À Taïwan aujourd’hui, plus de 80 % de la population rejettent Xi Jinping et son plan de réunification.

Source Dorian Malovic
French radio from Taiwan TAIWAN LOUNGE RADIO !! https://www.taiwan-lounge.com

10 juillet 2020

La route secrète de la montagne ronde La plus longue route secrète de glissades au monde, ouverte de septembre au guide spécial quotidien de six heures. !!

La route secrète de la montagne ronde La plus longue route secrète de glissades au monde, ouverte de septembre au guide spécial quotidien de six heures.

Beaucoup de gens vont au Taipei Grand Hotel pour voir l'intérieur de l'hôtel, qui possède un passage secret historique spécial. Le Grand Hotel a annoncé qu’il fournirait officiellement un guide spécialisé à partir du 1er septembre 2006. Six plages horaires de réservation sont disponibles chaque jour. Le circuit comprend: un puits d’algues de fleur de prunier, une grande fleur cylindrique, un couloir culturel, un Jinlong centenaire, une route secrète et le musée Yuanshan Wenchuang.

La troisième route secrète actuellement ouverte à la visite mesure 85 mètres de long et comporte un méandre intérieur. À l’ouest de la route secrète se trouve également un long chemin de 20 mètres, connu pour être le plus long "petit sentier routier" du monde.

Cette glissade pleine de mémoire historique, conçue pour échapper à l’hôtel Yuanshan par les grands chefs d’État en réponse à une guerre ou à une attaque nucléaire, a été conçue de manière indépendante en ce qui concerne l’alimentation électrique et le drainage. Les abat-jours sont tous anti-déflagrants.


Le Grand Hotel a participé à de nombreux événements importants de l’histoire moderne de Taïwan, un circuit spécial et secret réservé aux voyageurs ou aux groupes de plus de 20 personnes. Désormais, vous n'avez plus besoin d'être invité, vous pouvez également prendre rendez-vous pour découvrir le mystérieux voyage sur la route secrète et admirer le bâtiment de style palace classique de 14 étages, célèbre pour son "Dragon Palace" et le seul restaurant au monde.




Visite culturelle guidée de Round Mountain  

[À la découverte de Round Mountain] Dévoiler le mystère de la plus longue route de glisse secrète au monde À partir
du 1er septembre, le service officiel de visite guidée à service complet est disponible. Il est possible de réserver chaque jour six créneaux horaires. 100 $ NT, vous pouvez échanger les cartes postales de l'hôtel avec le talon du billet et profiter de 10% de réduction sur les articles limités des cadeaux Yuanshan.

Visite guidée: Algue à la fleur de prunier → Fleur de grand cylindre → Couloir culturel → Dragon d'or du siècle → Route secrète → Musée Yuanshan Wenchuang 
Tarif du guide: 100 USD / personne (pour les enfants de 6 à 12 ans, à moitié prix, gratuit pour les moins de 6 ans) 
Durée du guide: 9:00, 10:00, 11:00, 15:00, 16:00, 17:00 

Pour plus d'informations, veuillez contacter: (02) 2886-8888 Comptoir de consultation Turn 1810 (veuillez appeler à l'avance) 
Adresse: Zhongshan, district de Zhongshan, Taipei No.1, Section 4, North Road

Source d'activité guidée: Grand Hotel






































10 juin 2020

Taipei - vraiment un régal !!

Bienvenue à Taipei! Une ville tout à fait unique qui dit tout simplement: «Tout a tout pour plaire». Une jungle de béton moderne, parsemée de chefs-d'œuvre architecturaux et entourée de vastes paysages de montagne. Cet environnement vraiment exceptionnel est habité par des habitants décontractés, dont les aliments sont chargés de saveurs succulentes et qui sont connus pour leur accueil chaleureux. Il ya une énergie vibrante qui traverse la ville et au cours des deux derniers étés, avec l’aide d’une famille et d’amis extraordinaires, j’ai eu la chance de voyager dans un grand nombre de ses lieux magnifiques dans l’espoir de capter cette énergie. Avec ce court métrage sur les voyages, j’ai le plaisir absolu de présenter la culture, le style de vie et les caractéristiques de la ville que j’appelle chez moi.



Taipei - truly a treat from Oliver Lin on Vimeo.


Source 

Taipei - truly a treat

Oliver Lin


10 mai 2020

TAIPEI, CAPITALE DE TAÏWAN : LE GUIDE PRATIQUE !!

TAIPEI, CAPITALE DE TAÏWAN : LE GUIDE PRATIQUE


Aujourd’hui, loin des batailles, elle incarne un havre de paix à la culture riche et variée. Ce qui en fait la destination principale de votre séjour lorsque vous souhaitez visiter Taïwan
Zoom sur Taipei, capitale de Taïwan (Formose). Signifiant littéralement “ville au nord de Taïwan”, Taipei compte 12 arrondissements qui abritent 7 871 000 habitants. entouré du comté du Nouveau Taipei. Détrônant Tainan au titre de capitale de la Belle Île de l’Asie-Pacifique en 1949, la métropole tient ses promesses tant elle regorge de saveurs et d’énergie. Vous êtes prêts pour une exploration profonde de la ville ? Alors à vos gambettes, marchez !

QUE VISITER À TAIPEI ?

Architecture anarchique où building high-tech côtoient les vieilles bâtisses, la ville de Taipei recèle de milles surprises et de rues aux milles anecdotes. Un temple coloré entre deux immeubles modernes, d’anciennes casernes militaires à deux pas de la Taipei 101, ou encore des salons de thé rivalisant d’odeur avec les plantes médicinales de Dihua street, chaque arrondissement vous propose une atmosphère qui lui est propre.
Vous aimez les bains de verdure après une visite urbaine ? Taipei est entourée de montagnes. Au nord, Yangmingshan et sa chaîne de volcans fumants (rassurez-vous il est endormi) et ses sources chaudes naturelles. Au Sud-Est, Wenshan avec Maokong, et sa forêt semi-tropicale parsemée de plantations de thé. Enfin à l’Est, Sishoushan (“Four beasts mountain” ou “Les 4 bêtes de la montagne” – moins glam en Frenchy) avec ses vues imprenables sur la capitale. Bref, la montagne, ça vous gagne 😉
Votre curiosité est titillée ? Alors, prenez un métro, un train, un bus et laissez-vous transporter !

DIHUA STREET

C’est une des plus vieilles rues de Taipei. Située dans le quartier de Dadaocheng, ses bâtiments, datant des années 1920, s’alignent mais ne se ressemblent pas. Ici, les façades étroites de Dihua street abritent des boutiques et forment un mix architectural atypique. Herbes médicinales, fruits séchés, cafés, thés et infusions savoureuses, que de délices olfactifs et gustatifs !
Ce quartier cache aussi quelques boutiques d’artisanat, de produits culturels et de spécialités régionales. Une belle séance shopping dans une ambiance rétro.

Taipei Dihua Street

Taipei lanternes

Taipei Dihua

Taipei Dihua street

PARC NATIONAL DE YANGMINGSHAN

Composé d’une chaîne de volcans endormis, le Parc National de Yangmingshan attise la curiosité des visiteurs. Cette ancienne chaîne de volcan rassemble une diversité de paysages. Champs de fleurs, prairies d’herbes hautes, ou cratères fumants, que de belle promenades bucoliques en perspective !

Taipei Yangmingshan

MÉMORIAL TCHANG KAÏ-CHEK

Avec ses parois de marbre blanc, ce monument est un must-see pour ceux qui aiment l’histoire. Construit en mémoire du premier président de Taïwan, le mémorial du Général Tchang Kaï-Chek, est entouré d’un théâtre et d’un auditorium. Certains jeunes s’y retrouvent pour répéter leurs chorégraphie ou présentation de groupe, sous les yeux intrigués des visiteurs. N’y ratez pas le coucher de soleil, la descente de drapeau sur la grand’place et bien sûr, le changement de la garde à la statue du général Tchang Kaï-Chek !

Taipei Mémorial Tchang Kai Chek

Taipei Tchang Kai Chek

Taipei soldats

XIMENDING

Ximending, surnommé le Harajuku de Taipei, c’est le le paradis des fashionistas, le temple du shopping de fringues et accessoires aux dernières tendances du moment. C’est aussi LA zone piétonne où les jeunes chill après les cours et le week-end. Artistes de rue tels que danseurs, chanteurs et musiciens viennent s’y produire, pour le plus grand plaisir des passants.
Fatigué par une exaltante journée, désaltérez-vous dans un des bars derrière Red House District, un ancien théâtre japonais, devenu le fief de la communauté LGBT.

Taipei

BEITOU

Coeur des sources chaudes de Taipei, la vallée de Beitou s’est beaucoup développé sous l’occupation japonaise. L’eau naturelle étant directement chauffée par les volcans de Yangmingshan, elle apporte nutriments et détentes aux corps fatigués. N’oubliez pas de visiter le musée des sources chaudes ainsi que celui consacré aux aborigènes de Taïwan. Vous serez surpris de découvrir l’histoire des sources chaudes à Beitou.

Beitou à Taipei

Beitou à Taipei

LA MONTAGNE DU TIGRE, RANDONNÉE DU PIC 9-5

Parmis les montagnes des 4 bêtes situées au Sud-Est de Taipei, deux sont reconnues pour leurs randonnées : la montagne du tigre et la montagne de l’éléphant. Préparez équipement et rations, et tentez la randonnée nommée “ Pics 9-5 ” (jiǔ wǔ fēng – 九五峰). Parsemée de vues panoramiques aux airs de carte postale, dont plusieurs sur la tour Taipei 101, elle relie la montagne du tigre à la montagne de l’éléphant. De plus, la majorité des touristes profitant de la vue depuis la montagne de l’éléphant, vous serez tranquille 😉

Taipei 101

Montagne du Tigre Taipei

LES ACTIVITÉS À FAIRE À TAIPEI

La capitale de Taïwan recèle de musées historiques, de night markets, de rues entièrement dédiées au shopping, et autres activités amusantes. Voici quelques idées d’activités à faire et à voir à Taipei pour vous aider à préparer votre To do list !

Taipei shopping

SHOPPING À TAIPEI

Vous cherchez des souvenirs de Taïwan ? Vous voulez compléter votre garde-robe ? Vous êtes curieux de découvrir l’artisanat local ? Rendez-vous à Art Yard à Dihua street pour de l’artisanat. Faites un tour à Four four South Village Simple Market pour des souvenirs gustatifs à partager avec vos proches. Ou bien dénichez LA pièce manquante à votre garde-robe dans l’une des nombreuses boutiques autour de la station Zhongxiao Dunhua. Gare au surplus bagage à l’aéroport ! Le shopping, c’est comme le chocolat (ou le fromage, chacun son truc) : on y prend du plaisir et on regrette les kilos 😉

taipei night market

MARCHÉS DE NUIT

Véritable institution à Taïwan, les marchés de nuit sont une véritable introduction à la street food taïwanaise, que même les estomacs de gladiateurs ne sauraient défier.
Raohe night market parallèle au fleuve Keelung à Taipei, Huaxi Street Night Market et ses spécialités très … locales ;), ou bien plus petit et intimiste, le Ningxia night market, que d’occasion   de satisfaire votre curiosité !

taipei restaurant

RESTAURANTS ET PETITES ÉCHOPPES

Amoureux de la bonne cuisine, gare à vous. À Taipei, il existe des milliers de restaurants et de cuisines de rue. En tant que goûteurs dévoués, nous vous avons fait une sélection de bonnes adresses food. Soupe de nouilles au bœuf succulente, crêpe à l’oignon vert croustillante, xiaolong tang bao délicats, ou bien le célèbre et odorant tofu puant, que de nouvelles saveurs. À vos baguettes, savourez !

taipei musée

LES MUSÉES DE LA CAPITALE

Quoi de plus efficace pour se cultiver sur un pays, que de visiter ses musées ! Ne manquez aucune opportunité de découvrir l’histoire agitée et la riche culture de Taïwan. Découvrez l’immense collection d’artefacts du Musée national du palais, les dernières expositions au musée d’art contemporain, l’évolution de l’éducation au musée de Bopiliao, et bien d’autres encore.

ORGANISEZ VOTRE SÉJOUR À TAIPEI

La capitale étant traversée par les trains, le métro, les bus, et disposant de nombreuses stations de vélos en libre-service, vous rendre d’une visite à une autre est donc très facile. Pensez d’ailleurs à demander votre fidèle EasyPass ou iPass dans un centre d’information d’une gare ou station de métro, elle vous facilitera la vie !
La superficie de Taipei et son agglomération étant d’environ 2265 Km2, cela peut être déroutant de la parcourir sans s’y être préparé. Voici donc, quelques guides pratiques pour vous aider à passer un séjour sans faute. Enjoy !

Taipei Easy Card

CARTE EASYCARD OU IPASS

S’il existe bien un objet des plus utiles lors d’un voyage à Taïwan, ce sont les cartes Easy Card et iPass. Avec elles, vous voyagez en train, en métro, à vélo, et vous réglez même vos achats dans les supérettes. Pratique et très facile à utiliser, les essayer, c’est les adopter 😉

Transport Taipei

LES TRANSPORTS À TAIPEI, MODE D’EMPLOI (MÉTRO, TRAIN, VÉLO, SCOOTER)

Visiter une métropole densément peuplée aux multiples arrondissements peut être déroutant. Certains lieux sont facilement accessibles tandis que d’autres nécessitent de faire des transferts. En train, en métro, en bus, à dos de macaque, prenez des notes, on vous explique comment vous déplacer à Taipei.

Logement Taipei

SE LOGER À TAIPEI

Que vous soyez adeptes du camping, des auberges de jeunesse, ou des hôtels cosy, chacun a besoin d’un endroit ou se reposer de ses longues journées de visite. Choisissez donc votre quartier et trouver le logement idéal pour un séjour confortable à Taipei.

INFORMATIONS PRATIQUES

Partez serein(e) ! Retrouvez toutes les renseignements utiles pour votre voyage à Taipei.

OÙ SE TROUVE TAIPEI ?

EN CHINOIS TRADITIONNEL

台北市 (táibĕi shì), signifie “Ville du nord de Taïwan” Et comment on dit Taipei en Taïwanais ? Tâi-pak !

MÉTÉO À TAIPEI

SE CONNECTER À INTERNET

Taipei regorge de wifi gratuit un peu partout en ville. Dans et autour des supérettes, dans les métros, dans les trains de métro, et même dans les highway buses ! Certains demandent une identification via le numéro de téléphone, d’autre un simple tapotement sur une photo. Simple et pratique !
Vous avez besoin de wifi pour les visites hors de la ville ? Optez pour un pocket wifi  à partager ou une carte SIM pour votre téléphone.

COMMENT ALLER À TAIPEI ?

AVION
Envolez-vous pour la capitale taiwanaise pour un voyage unique en Asie ! Les vols Paris-Taipei sans escales sont possibles avec plusieurs compagnies aériennes telles qu’Eva Air, compagnie Taïwanaise, ou encore Air France, tous deux offrant des vols directs depuis Paris (en classe économique, premium ou affaire).

MÉTRO DEPUIS TAOYUAN INTERNATIONAL AIRPORT
Depuis Taiwan Taoyuan International Airport jusqu’à Taipei Main Station, le trajet dure de 23 à 27 minutes en train express, selon votre terminal d’arrivée. Comptez de 28 à 31 minutes si vous prenez un train local. Dans tous les cas, le coût du trajet par personne est de 160 NT$.

BUS
Taipei est très bien desservie en bus de ville, bus intervilles (desservant les villes proches), et highway buses (non, ce n’est pas sponsorisé par ACDC et son hiiiiiighway to hell). Ces derniers font plutôt la liaison express entre les grandes villes de Taïwan, une bonne alternative au train.

EN BATEAU
Depuis la Chine, il est possible de rallier Taïwan en bateau. Le départ se fait depuis Pingtan, dans la région du Fujian, et dessert Taichung ou Taipei. Toujours depuis la Chine, il y a aussi la possibilité d’aller à Kinmen depuis Xiamen en ferry, puis de rallier l’île principale en bateau ou en avion.
Si vous souhaitez effectuer le trajet Chine – Taïwan ou inversement, prévoyez votre visa pour la Chine et de changer votre monnaie avant tout embarquement. Cela serait dommage de rester bloqué au port en plein voyage.

TRAIN
Vous atterrissez à Kaohsiung ou vous êtes dans une autre ville de Taïwan et vous souhaitez rejoindre la capitale ? Le système ferroviaire taïwanais est très développé avec des trains locaux, mais aussi à grande vitesse, vous permettant de rallier facilement la gare principale de Taipei (Taipei Main Station) et d’autres lieux de visite.