20 juillet 2008

Un 14 juillet pas comme les autres !!

China Post du dimanche 13 juillet 2008

La vidéo en 3 parties de ce moment si agréable !!

Partie 1
Partie 2
Partie 3


Le 12 juillet pour des raisons de calendrier était organisé notre fameux 14 juillet.
Ce French Bastille Day fut célébré à Taipei city au Huashan Cultural Center et organisé par notre Association, au son de notre Marseillaise qui fût chantée par un barython Taiwanais..

Devant l'absence d'organisation similaire pour des raisons budgetaires de notre Institut Français à Taipei ( qui rappelons le fait office d'Ambassade et de Consulat, car nous n'avons pas de relations diplomatiques entre la France et Taiwan ) l'Association s'est acharnée à organiser cette cérémonie qui rassembla un peu plus de 600 personnes.
Le Groupe CALENTICO ainsi que divers autres shows comme la démonstration de danse etc.. et le DJ entraina tous les Francophones et Taiwanais dans diverses danses jusqu'a une heure avancée de la nuit.

A l'année prochaine et comme le dit si bien le Président de l'Association, nous avons le cap des 1000 personnes à dépasser.

Un grand MERCI à nos sponsors qui sans eux cette manifestation n'aurait pas eû lieu de la même façon.

page rank

04 juillet 2008

Premier vol régulier entre la Chine et Taïwan !!

Le premier vol direct régulier entre la Chine et Taïwan depuis 1949 s'est posé vendredi à Taïpei, symbolisant le réchauffement des relations entre l'île nationaliste et le continent après des décennies de tensions.

Blocked AdL'Airbus A330 de la compagnie China Southern Airlines en provenance de Canton (sud) a atterri à 08H05 locales (00H05 GMT) à l'aéroport de Taoyuan avec 258 passagers à son bord, dont une centaine de touristes chinois, après un vol d'une heure et 40 minutes, a constaté une journaliste de l'AFP.


Un deuxième vol de la compagnie Xiamen Airlines s'est posé une demie heure plus tard à Taipei avec 202 passagers dont 109 touristes chinois. Depuis 2003, seuls quelques vols, à l'occasion de fêtes nationales, avaient été jusque-là autorisés.

L'établissement de vols réguliers, annoncée le 13 juin à Pékin, concrétise une promesse de campagne du nouveau président de Taïwan, Ma Ying-jeou, partisan d'un rapprochement avec la Chine communiste.

"C'est un moment sacré. Ceux qui vivent de chaque côté du détroit de Taïwan sont comme les membres d'une même famille. Survoler le détroit pour se rendre à Taïwan, c'est comme revenir à la maison. Cela fait du bien", s'est félicité le président de China Airlines, Liu Shaoyong. Plus de 700 Chinois devaient rallier vendredi Taipei depuis notamment Pekin, Shanghai, Canton. Des voyageurs taïwanais devaient également s'envoler pour la Chine depuis plusieurs aéroports de l'île.


"C'était mon rêve de visiter Taïwan et il est exaucé aujourd'hui", a déclaré l'un des touristes, Shi Anwei, à l'agence officielle Chine nouvelle avant de décoller de Canton. "J'étais trop surexcité pour m'endormir cette nuit", a-t-il dit. Les autorités taïwanaises avaient déroulé le tapis rouge et prévu des festivités traditionnelles pour accueillir leurs hôtes.

Réciproquement, un vol de la compagnie China Airlines a décollé à 07H30 avec 297 touristes taïwanais en direction de Shanghai. Huit autres vols sont programmés vers Pékin, Canton et Xiamen (sud-est). Plusieurs de ces villes comptent une importante communauté d'affaires taïwanaise. Au total, 36 vols allers et retours hebdomadaires (lundi au vendredi) sont prévus.

Les liaisons directes entre les deux parties avaient été interrompues depuis la fin de la guerre civile en 1949. Les Taïwanais qui souhaitaient se rendre sur le continent devaient transiter par un pays tiers ou Hong Kong. L'atmosphère entre Taïwan et la Chine s'est réchauffée depuis l'arrivée au pouvoir en mai du président Ma, qui s'était engagé à améliorer les relations avec Pékin.

A la mi-juin, lors des premières discussions directes entre la Chine et Taïwan depuis 1995, leurs émissaires avaient signé à Pékin des accords prévoyant la mise en place des vols réguliers entre leurs territoires ainsi qu'un plus grand accès de l'île aux touristes chinois.

La Chine est le premier partenaire économique de Taïwan, avec un volume d'échanges l'an dernier de 102 milliards en dollars. Les communistes chinois, qui ont chassé le gouvernement nationaliste du Kuomintang vers Taïwan en 1949, considèrent l'île comme partie intégrante de la Chine et ont menacé d'intervenir militairement si ce territoire déclarait son indépendance.

- Par Amber WANG - AFP -

page rank

Ratings and Recommendations by outbrain