12 novembre 2008

L'ex-président taïwanais menottes aux poignets !!

L'ex-président taïwanais arrêté sur des soupçons de corruption.

L'ancien président taïwanais Chen Shui-bian, qui a quitté ses fonctions en mai, a été arrêté mardi dans le cadre d'une enquête pour des faits présumés de corruption, selon des sources officielles.


"M. Chen a été arrêté et nous avons avons demandé une autorisation à un tribunal de Taipei pour le placer en détention", a indiqué à l'AFP une source judiciaire.

Si le placement en détention de Chen Shui-bian est autorisé, il sera le premier ex-président taïwanais à être détenu.
Une enquête pour des faits présumés de corruption avait été ouverte en mai contre l'ancien président taïwanais qui avait quitté ses fonctions peu avant, perdant du même coup son immunité.

M. Chen, les bras en l'air à la sortie du bureau du juge, pour montrer ses mains menottées, a crié à la "persécution politique".

Ces images spectaculaires tirées de la télévision taiwanaise le montrent menottes aux poignets. (voir la vidéo).



Avant d'être entendu par le juge, l'ex-président avait accusé le parti au pouvoir, le Kuomintang (KMT), de le persécuter, sous la pression de Pékin, pour lui faire payer la campagne menée par son ancien parti, le Parti démocrate-progressiste (DPP) indépendantiste, contre la récente visite d'un représentant chinois.

L'émissaire de Pékin, "Chen Yunlin a été malmené à Taïwan...donc (le président taïwanais) Ma Ying-jeou veut me mettre en prison pour apaiser la Chine. Je suis très flatté et fier de jouer un tel rôle", a déclaré M. Chen.

Des manifestations de protestation contre la venue de l'émissaire chinois ont eu lieu la semaine dernière à Taïwan, et de violents heurts se sont produits entre forces de l'ordre et manifestants, faisant plus de 60 blessés chez les policiers.

Le président Chen élu en 2000 puis réélu en 2004 avait quitté la scène politique affaibli par des scandales de corruption à répétition ayant touché jusqu'à son épouse.

L'ex-président a été désigné comme suspect en 2006 dans une vaste enquête sur le détournement présumé de 14,8 millions de dollars taïwanais (environ 345.000 euros) de fonds publics mais avait jusqu'alors été épargné du fait de son immunité. Son épouse est également poursuivie dans la même affaire.


M. Chen a admis avoir utilisé de faux reçus pour obtenir des fonds publics mais a assuré que cet argent était destiné à des "missions diplomatiques secrètes" et non à son enrichissement personnel.

Les enquêteurs taïwanais ont indiqué que 21 millions de dollars américains avaient été versés en 2007 sur un compte suisse appartenant à la belle-fille de l'ex-président. Ces fonds ont été gelés.

(©AFP / 11 novembre 2008 10h20)

page rank




1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...
Adeline Responsable communication adeline@paperblog.com

Ratings and Recommendations by outbrain