16 septembre 2012

Kitesurfing in Taiwan !! (near Tainan)

Nouveau sport de glisse en 3D, en vogue depuis 5-6 ans sur les plages, le kite-surf ou fly-surf a été inventé par des français, s'il vous plaît !
Mélange de cerf-volant de traction et de surf, c'est un véritable face à face avec la nature dans ses trois éléments : l'eau, l'espace et le vent.

Le kitesurfeur, sur sa planche, relié à une aile par 4 fils, s'envole toujours plus haut à chaque vague, s'offrant une vue à 360°. Acrobatique, aérien, époustouflant !

Le pratiquant pilote, à l'aide d'une barre, une aile de traction distante de vingt à trente mètres. Deux à cinq lignes relient la barre à l'aile. Les ailes les plus courantes sont gonflables et comportent 4 lignes, et quelques ailes sont aujourd'hui équipées d'une 5e ligne qui apporte un supplément de confort et de sécurité.

Il existe d'autres sports de traction à cerf-volant :

Terrestres comme le : mountainboard ou Planche terrestre aérotractée1, le kite buggy (petit char où l'on est assis), ou encore les patins à roulettes équipés de pneumatiques.
Sur neige avec le snowkite ou la Planche à neige aérotractée.
Les adeptes de ce sport sont les kitesurfeurs (anglicisme) ou les aéroplanchistes.






Les amateurs de vitesse et de loopings, les bons nageurs, les pratiquants de surf et de cerf-volant s'en donneront à coeur joie.

Bénéfices santé

Sport assez complet, il fait travailler les fixateurs d'omoplates, ouvrant la cage thoracique, les grands dorsaux, les pectoraux, les abdominaux ainsi que les jambes. Pour en profiter au maximum, mieux vaut se préparer en faisant de la course à pied pour le coeur, des pompes et des tractions, suspendu à la barre pour le groupe musculaire bras-torse.

Risques encourus

Peu de casse, mais quelques points de suture crâniens ou des côtes cassées quand on se prend la planche (il est question du port du casque en compétition), le sectionnement de voie artérielle dans la jambe à cause d'un aileron sabre (d'environ 20 cm équipant les anciennes planches), la double entorse de la cheville pour celui qui pratique avec un wakeboard (planche où les pieds sont maintenus), des tendinites des bras et des jambes (boire beaucoup, car on se déshydrate sur l'eau, et faire de la musculation), des contusions et des ecchymoses. Attention également aux nageurs. On ne maîtrise pas toujours la force du vent. Or, les fils de 40 m de long résistant à une traction de 300 kg peuvent occasionner de vilaines coupures de membres. Pour plus de sécurité, mieux vaut avoir un vent qui éloigne des vagues.

L’équipement

Un surf, petit, léger et muni d'ailerons de 3-4 cm, des chaussons Néoprène, une combinaison et un cerf-volant de traction. Sécurisante, l'aile marine à caissons étanches Oméga, qui grâce à un système de "choquer-border" unique, donne à tout moment la possibilité de doser la vitesse de traction. Ainsi, pas de risque de se faire emporter au ciel éternel !



Free Page Rank Tool

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Have you given any consideration at all with translating your current site in to French? I know a several of translaters right here that will would help you do it for no cost if you wanna get in touch with me.

Ratings and Recommendations by outbrain