15 septembre 2007

Les Betelnut girls à Taiwan !!!



Ma première venue à Taiwan fût l'étonnement de découvrir ses filles dans des vitrines, et je peux vous assurer que ma première pensée était "tiens ils font comme en Belgique, les prostitués dans des vitrines"..
Il faut avouer que cela ne se voit pas trop dans Taipei centre ville, mais dés que l'on change de ville sur les routes principales l'on découvre ses petits kiosques illuminés à une heure tardive de la nuit. J'ai remarqué rapidement leurs talons hauts, leurs tenues suggestives et leur maquillage excessif.
Dans de petits kiosques transparents aux néons multicolores installés le long des routes, les betel nut beauties taiwanaises intriguent, fascinent… et attirent les clients.


Laissez vous tenter par ces 2 vidéos, certaines filles sont trés belles.........
Immortalisées par Lin-Cheng Sheng dans le film De toutes beautés (Ours d’argent au festival de Berlin en 2001), les vendeuses de binlang (nom chinois) noix d’arec enveloppées dans des feuilles de bétel dont l’effet est comparable à celui de la caféine quand on le mâche font partie du paysage taiwanais depuis le milieu des années 90. Contrôlé par la mafia, le commerce des noix de bétel a connu un essor fulgurant depuis l’apparition de ces jolies vendeuses à demi nues.


À Hsinchu, ville industrielle non loin de l’aéroport international, les petits stands en verre sont presque aussi nombreux que les 7 Eleven (et ce n’est pas peu dire)! Ces jeunes « appâts » ont le plus souvent l’air hagard, enroulant les feuilles de bétel autour des noix d’arec, ou fixant le vide en attendant les prochains clients.

Quand une voiture ralentie, la vendeuse s’approche avec la précieuse marchandise (légale, précisons-le).


Les controverses entourant les « belles du bétel » font régulièrement les manchettes. Grâce à une caméra cachée, un reporter d’une chaîne locale a récemment pu prouver que certaines filles offraient de petits « extra » aux bons clients.
Une jeune Américaine a quant à elle causé tout un émoi en devenant la première betel nut girl occidentale. « C’est pour aider mon ami argentin tombé malade qui doit payer des frais médicaux », a-t-elle expliqué aux médias, qui se sont rapidement intéressés à son histoire. La recrudescence des cas de cancer de la bouche, l’une des conséquences possibles à la mastication excessive de bétel, est également ramenée sur le tapis régulièrement.


Selon des estimations rapportées par le Taipei soir en 2002, 100 000 kiosques seraient disposés un peu partout dans l'île. En 2002, une nouvelle loi mise en place par les autorités de la ville de Taoyuan pour interdire aux jeunes vendeuses de montrer leur poitrine, leur nombril et leur postérieur, a fait couler beaucoup d’encre. Il faut dire que si la plupart des jeunes femmes optaient pour des tenues qui laissaient entrevoir leurs sous-vêtements, certaines ont été aperçues complètement nues…

Un phénomène unique Si l’on connaît les effets du bétel dans plusieurs pays d’Asie, c’est seulement à Taiwan qu’on trouve les betel nut girls. « C’est unique, explique Chung-Hsing Sun, professeur de sociologie à l’Université Nationale de Taiwan. On ne voit cela nulle part ailleurs dans le monde. Bien sûr, cela ne veut pas dire que nous en sommes fiers. Beaucoup de gens, particulièrement ceux qui ne consomment pas de noix de bétel, les détestent. Ils croient que le phénomène des betelnut girls est une honte à Taiwan


Personnellement, je pense que c’est la manifestation de l’esprit taiwanais : oser l’innovation tout en osant la discréditer.
Les betelnut girls ont fait croître le marché des noix de bétel de façon exponentielle, ce qui est, d’un point de vue économique, un miracle. Les noix de bétel étaient vendues à Taiwan longtemps avant que ces filles entrent en scène, mais avec beaucoup moins de succès.


Selon le sociologue, les premiers commerçants qui ont employé de jeunes filles sexy pour vendre les noix de bétel ont très bien saisi la psychologie de leurs clients, principalement des hommes issus de la classe ouvrière. « L’habillement érotique attire ces hommes, qui trouvent leur travail ennuyeux et laborieux. Mâcher des noix de bétel entraîne une sensation de chaleur dans tout le corps et leur permet de relaxer. De plus, en les achetant, ils ont un billet gratuit pour un peep show, ce qui est un bonus dans leur quotidien plutôt gris. »


Des allures de vampires Les clients réguliers sont faciles à reconnaître. Leurs dents sont cariées et leur bouche, pleine du liquide rouge issu des noix de bétel mastiquées. Ils crachent régulièrement, colorant du coup le sol de leur salive rougeâtre (berkkkkkkk). Pour le non-initié, l’impression de mâchouiller une branche peut déplaire. Mais pour ceux qui ont passé outre, le bétel devient une véritable drogue.

Le terme chinois pour désigner les « betelnut girl » contient «Xi-Shih», nom d’une jeune fille magnifique qui a utilisé sa beauté pour renverser le régime étranger qui a occupé son pays dans la Chine ancienne. « C’était une civile, rapporte Chung-Hsing Sun. L’empereur de son pays, Go-Jian, avait perdu son pays à cause de sa propre négligence. Fu-Chai en a profité.

Le phénomène des betel nut beauties continue de fasciner les étrangers fraîchement débarqués.


PAGERANK GRATUIT: Le google pagerank c'est pagerank gratuit !

10 septembre 2007

Pavarotti à la sauce Taiwanaise !!

Puccini dans la rue à Taiwan, le pauvre il n'a pas de chance au niveau acoustique. Il a peut-être une belle voix, mais elle est couverte par le bruit des personnes aux alentours.


Si la vidéo ne démarre pas cliquez sur ce lien ci-dessous http://video.google.com/videoplay?docid=2710874476097455958&hl=en

Sur la chaine ITV2 en Angleterre dans l'émission "America's Got Talent" la découverte d'un nouveau chanteur Paul Potts.Je pense que le jury et le public sont boulversés par cette magnifique voix. Un nouveau Pavarotti made in England ??



Et puis l'original, l'unique en hommage à Luciano Pavarotti.


En fait, sa dernière prestation en public aura été "Nessun Dorma" du "Turandot" de Puccini que Pavarotti interpréta à la cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver de Turin en février 2006.



De Puccini à Time to say good bye il n'y a qu'un pas... avec Sarah Brightman et Andrea Bocelli



Pour les amoureux de cette chanson le texte en Italien et en Chinois (si cela s'affiche sur votre ordinateur)...


(Sarah)
Quando sono solo
sogno all'orizzonte
e mancan le parole,
si lo so che non c'e luce
in una stanza quando manca il sole,
se non ci sei tu con me, con me
Su le finestre
mostra a tutti il mio cuore
che hai acceso
chiudi dentro me
laa luce che
hai incontrato per strada

Time to say goodbye

Paesi che non ho mai
veduto e vissuto con te
adesso si vivro
Con te partiro
su navi per mari
che, io o so
no, no, non esistono piu

It's time to say good bye

(Bocelli)
Quando sei lontana
sogno all'orizzonte
e mancan le parole
e io si lo so
he sei con me, con me
tu mia luna tu sei qui con me
mio sole tu sei qui con me
con me, con me, con me

Time to say goodbye

Paesi che non ho mai
veduto e vissuto con te
adesso si li vivro
Con te partito
su navi per mari
che io lo so
no, no, non esistono piu
con te io li rivivro

(duet)
Con te partito
su navi per mari
che io lo so
no no non esistono piu
con te io li rivivro con te partiro lo con te


(莎拉)
當我獨自一人的時候
我夢見地平線
而話語捨棄了我
沒有陽光的房間裡
也沒有光線-------
假如你不在我身邊
透過每一扇窗
招展著我的心
我那已屬於你的心
你施予到我心中
你在路旁
所發現的光

是該告別的時刻了

那些我從未看過
從未和你一起體驗的地方
現在我就將看到和體驗
我將與你同航
在那越洋渡海的船上
在那不再存在的海洋
我將與你一起讓它們再通行

是該告別的時刻了

(波伽利)
當妳在遙遠他方的時候
我夢見地平線
而話語捨棄了我
我當然知道
妳是和我在一起的
妳---我的月亮,妳和我在一起
我的太陽,妳就在此與我相隨
與我、與我、與我----------

是該告別的時刻了

那些我從未看過
從未和你一起體驗的地方
現在我就將看到和體驗
我將與你同航
在那越洋渡海的船上
在那不再存在的海洋
我將與妳一起再讓它們通行
我將與你同航

(合唱)
我將與你同航
在那越洋渡海的船上
在那不再存在的海洋
我將與妳一起再讓它們通行
我將與你同航


PAGERANK GRATUIT: Le google pagerank c'est pagerank gratuit !

Ratings and Recommendations by outbrain